7 conseils pour courir sous la pluie

7 conseils pour courir sous la pluie

Avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver, la pluie est de retour et les conditions sont moins clémentes pour l'entraînement. Néanmoins, il existe certains fondamentaux sous la pluie qui vous permettront de courir plus à l’aise.

1. Casquette / bandeau tête / capuche

La casquette permet de protéger la tête et surtout la vision avec le picotement dans les yeux dû à la sueur qui accompagne la pluie. Si vous portez des lunettes, la casquette est généralement préférée pour mieux protéger les verres de la pluie.

Beaucoup de coureurs adoptent également la solution du bonnet léger ou du bandeau. Pour le picotement des yeux, un bandeau autour du poignet peut permettre d’éponger efficacement et rapidement. Les bonnets imperméables Verjari sont parfaitement adaptés pour les températures froides.

Si vous avez une capuche, vérifiez qu’elle s'accommode bien des mouvements et petit plus, qu’elle ait une visière de protection. 

2. L’équipement du haut du corps

Si la température extérieure est basse, le système 3 couches reste un fondamental : 1ère couche respirante, 2ème couche isolante, 3ème couche protectrice. Il vous permettra d’être à la fois protégé(e) de l’eau par la couche extérieure, d’avoir une évacuation de la transpiration par la couches intérieure, et une protection du froid par la couche intermédiaire.

Si la température est assez élevée et ne permet pas les 3 couches, enlevez la couche isolante (2ème couche).

Si vous avez décidé d’y aller à fond, d’enlever tout et de courir en t-shirt directement, prenez garde qu’en se gorgeant d’eau, le t-shirt pourra provoquer des irritations au niveau des tétons, notamment en long trail ou marathon. Protégez-les avec du sparadrap au préalable.

Dans ce cas-ci également, prévoyez quelque chose que vous pourrez jeter pour vous protéger de la pluie avant le départ.

Enfin pour les extrémités, pensez à des gants imperméables légers et respirants comme les gants imperméables Verjari.

3. L'équipement des jambes

Pour le bas du corps sous la pluie, nous conseillons un vêtement plutôt ample. En effet les tissus prêts du corps vont se gorger d’eau et refroidir les muscles et vous-même par la même occasion. 

L’eau sera donc mieux évacuée avec un tissu ample et vous préservera mieux du froid. Certains appliquent également de l’huile sur leurs jambes pour amplifier la déperlance de l’eau sur la peau.

Autre option : les pantalons imperméables, mais même problème, attention à l’évacuation de la transpiration qui peut s’avérer difficile et qui peut aboutir au même résultat.

4. Les chaussettes imperméables

Nous vous recommandons bien évidemment les chaussette imperméables Verjari.

À la fois imperméables, respirantes et coupe-vent, elles sont conçues spécifiquement pour ce type de conditions. 

Vous pouvez également penser à mettre de la crème anti-frottement si vous optez finalement pour des chaussettes traditionnelles.

5. Les chaussures 

La pluie accélère évidemment l’usure. Si vous avez une vieille paire de chaussures, privilégiez-la pour les sorties sous la pluie. À la fin de votre course, otez la semelle et faites les sécher, de préférence dans un endroit sec plutôt que sur un radiateur pour éviter les déformations.

6. Protection des appareils électriques

Optez pour un brassard étanche. Pensez à une veste avec des poches waterproof.

7. Après la course

Ôtez rapidement tous vos vêtements, et partez à la douche sans attendre. Même si la course sous la pluie est fun, ne risquez pas d’attraper froid !