Vêtements sportifs recyclés : Écologie et performance

textile recyclé eco friendly verjari

Aujourd'hui encore, la grande majorité des vêtements de sport sont conçus à partir de fibres synthétiques: comme le polyester (70% de la production), le nylon ou l'élasthane.

En effet, nos vêtements sportifs ont besoin de performance. La respirabilité, la légèreté, l'étanchéité et l'élasticité (stretch) sont les principales. Et les fibres synthétiques sont de loin les meilleures dans ces domaines.

Ces fibres synthétiques sont issues d'un procédé chimique. Par exemple, le polyester est fabriqué à partir de PET (PolyÉthylène Téréphtalate), c'est à dire de plastique. Et le plastique est obtenu à partir du pétrole. 

Le pétrole est une ressource limitée et polluante, par définition non durable. Comme les fibres synthétiques qui en sont issues. 

Les plastiques usagés s'entassent autour de nous (bouteilles, sacs, vêtements...) et finissent généralement dans la nature. C'est un immense stock déjà produit que nous pouvons utiliser pour fabriquer de nouveaux vêtements, sans perte de performance sportive.

usine de recyclage verjari

1/ Le recyclage des plastiques pour le textile

À partir de ce stock de plastique dans la nature (par exemple les bouteilles plastiques), il existe 2 manières de recycler le plastique pour en faire un textile :

  • Le recyclage mécanique
  • Le recyclage chimique

Le recyclage mécanique permet de laver une bouteille en plastique et de la réduire à un petit élément de polyester par exemple. Ce petit bout de polyester retrouve ensuite le circuit normal pour la formation du fil.

Le recyclage chimique "déconstruit" la bouteille de plastique chimiquement jusqu'au revenir aux monomères constitutifs du polyester. Également, ces éléments rejoignent ensuite le circuit normal pour la formation du polyester final. 

Granulés de polymères Verjari

La plupart des polyesters recyclés le sont par le recyclage mécanique, moins couteux en énergie.

Voici les avantages du recyclage :  

  • Réduction des déchets plastiques dans l'environnement
  • Limitation de la dépendance au pétrole
  • Limitation de l'énergie utilisée pour la production (-59% en moyenne)
  • Le processus peut-être reproduit

2/ Imperfections du processus

Ce processus de recyclage a néanmoins ses inconvénients:

  • Le processus peut être reproduit théoriquement "à l'infini", mais à force d'être chauffé pour être réduit, la matière perd très légèrement de sa qualité à chaque recyclage.
  • L'alternative des fibres naturelles offre d'autres possibilités écologiques, mais elles ont également leurs inconvénients écologiques.
  • Les micro-particules de plastique sont un enjeu également crucial pour la pollution de l'environnement. Quand nous lavons un vêtement en fibres synthétiques (recyclées ou non), de minuscules particules sont arrachées au vêtement et partent avec les eaux usées. Celles-ci passent par des stations d'épuration avant d'être rejetées à la mer, mais une grande partie des micro-particules n'est pas filtrée, et affecte les écosystèmes.

ecosystème verjari

3/ Le dilemme écologie-performance sportive

On assiste alors à un paradoxe pour nous, sportifs outdoor: nous avons un rapport particuliers à la nature, mais nous avons besoin de vêtements que la nature ne peut pas nous offrir, et qui la polluent.

En effet les fibres naturelles sont difficilement performantes. L'option des textiles recyclés parait donc la meilleure des options écologiques. Pour aligner notre pratique et nos actes.

Malgré les imperfections du processus de recyclage, les textiles recyclés restent un énorme pas écologique et ils maintiennent la performance sportive, donc l'attractivité sur le marché. 

Les inconvénients du processus seront certainement réduits dans les années à venir. Nous pouvons déjà agir sur l'impact de nos vêtement sur la nature. Nature dont nous profitons tous les jours pour nos activités. Alors pourquoi continuer à s'équiper en non-recyclé?

verjari