Les textiles écologiques et eco-responsables pour le sport

 Textiles éco-responsables et écologiques pour le sport

Les textiles eco-friendly et éco-responsables sont de plus en plus utilisés dans l'industrie sportive. Un petit tour d'horizon des principales alternatives écologiques.

Guide des textiles sportifs éco-responsables

Les textiles recyclés

Le polyester recyclé et les polyamides recyclés (Nylon) sont les plus utilisés dans l'industrie sportive.

Le polyester et les polyamides sont plébiscités depuis des années pour leurs performances sportives : notamment la respirabilité, l'élasticité, la gestion de la transpiration, la légèreté et le confort. Problème : ils sont issus de matières fossiles. Ils sont donc non durables et polluants.

C'est donc tout naturellement que l'industrie sportive commence à se tourner vers leurs alternatives recyclées. Objectif : dépolluer. Ils peuvent être obtenus à partir de déchets plastiques (les fameuses bouteilles plastiques prélevées dans l'environnement) mais également en réutilisant directement des vêtements abandonnés, usagés ou des chutes de textiles dans l'industrie. 

Néanmoins, le processus n'est pas parfait. On parle beaucoup des micro-particules dans les imperfections du processus de recyclage. En effet, qu'ils s'agissent d'un polyester classique ou d'un polyester recyclé, des micro-particules de polyester partent avec les eux usées au lavage et rejoignent les océans. Une pollution invisible mais bien réelle.

Un procédé qui a donc de réels avantages, en dépolluant l'environnement (déchets plastiques, vêtements usagés, chutes de textile) mais qui n'est pas parfait (micro-particules rejetées à la mer)

Les fibres naturelles

Très utilisées dans la mode, les fibres naturelles ont plus de mal à émerger dans l'industrie sportive. La cause ? Le manque de performance. Par exemple le coton bio est très écologique, mais courir avec du coton c'est l'assurance de se retrouver avec un t-shirt trempé sur le dos. Aucune performance sportive. 

Il existe néanmoins aujourd'hui certaines alternatives comme le Lyocell ou le Tencell. Ils permettent une meilleure performance sportive que le coton ou le lin (même si un mélange de plusieurs fibres reste quand même nécessaire pour obtenir une vraie performance). Ils sont obtenus à partir de pates de bois (d'eucalyptus par exemple). Mais ils nécessitent une transformation chimique pour arriver à la fibre textile. Ils sont par ailleurs très agréables et confortables avec une légère sensation de froid au toucher. Ils sont aussi flexibles et élastiques.

Les textiles biosourcés 

Les textiles biosourcés sont une alternative très intéressante pour l'industrie sportive. Ils sont obtenus par un processus de polymérisation (ce sont des polyesters ou des polyamides) sauf qu'ils sont issus de la biomasse. On les appelle "biosourcés". Concrètement, ils ne sont pas issus du pétrole (maïs, algues, huile de ricin). La biomasse actuellement la plus utilisée dans l'industrie sportive est l'huile de ricin. Elle a l'avantage également de ne pas utiliser les champs nécessaires aux cultures alimentaires.

L'avantage de ces polyamides "biosourcés" est qu'on obtient donc les mêmes performance sportives que les polyester ou les polyamides, mais avec une ressource (biomasse) naturelle et non polluante.

Il existe également un 2ème type de textile biosourcé, mais moins utilisé dans l'industrie sportive. Celui-ci est issu du pétrole mais est capable de se biodégrader en éléments simples (oxygène, hydrogène etc..). Ainsi certains biotextiles peuvent être créés à partir de pétrole mais aussi être biodégradés sans risque de pollution pour l'environnement.

Curieusement, la biomasse est une ressource connue depuis plus d'un siècle. Mais l'arrivée des ressources pétrolières ayant fait énormément baisser les coûts de production, elle est devenue économiquement obsolète. Les défis environnementaux modernes remettent ce procédé sur le devant de la scene.