10 conseils pour courir en hiver dans le froid

10 conseils courir dans le froid

Avec la baisse des températures en hiver, il convient de respecter quelques points afin de s'entraîner dans les meilleures conditions et garder la motivation.

1.Mangez

Le froid augmente la dépense énergétique, jusqu’à 30% en plus (par rapport à la même séance en été). L’idéal est de manger environ 2 heures avant le départ pour que la digestion soit passée. Si vous n’avez pas ce temps, prenez au moins un jus, fruits sec etc.

2.Échauffez-vous au chaud

Échauffez-vous chez vous avant le départ. Faites monter les muscles en température. Ainsi, vous serez plus à l’aise lors des premiers mouvements. Vous commencerez aussi la séance plus doucement que d’habitude pour éviter tout risque.

3.Équipez vous 

Pour l’équipement, afin de ne pas avoir trop chaud ni trop froid, équipez-vous comme s’il faisait 10°/15° de plus.

Aussi, le système 3 couches reste un fondamental. 1ère couche respirante, 2ème couche isolante, 3ième couche protectrice (généralement coupe-vent / imperméable). Optez pour des vêtements aux couleurs sombres qui retiennent mieux la chaleur.

Pensez également à la sécurité spécialement en hiver. Optez pour des vêtements avec bandes réfléchissantes et voyants comme la veste phosphorescente Verjari.

En cas de pluie, consultez notre article spécial pour courir sous la pluie.

4.Protégez vos extrémités

Têtes, pieds, mains. Les extrémités se refroidissent plus vite que le reste du corps et augmentent rapidement la sensation de froid. Les bonnets imperméables, gants imperméables et chaussettes imperméables Verjari sont spécifiquement conçues pour pallier à cette problématique. 

Complétez la collection avec un cache col par exemple.

5.Chaussez-vous avec la paire adaptée

Si vous courez avec de la neige, optez pour une paire de chaussures avec petits crampons sur la semelle.

6.Démarrez contre le vent

Il est préférable de courir contre le vent en début de course pour pouvoir revenir vent dans le dos avec la fatigue et la transpiration accumulée.

7.Hydratez-vous

La sensation de soif est moins forte qu’en été. Néanmoins l’air sec accélère la déshydratation. Il est donc primordial de continuer à bien s’hydrater pendant la course.

Si vous partez en long, prenez également des choses à manger par petites quantités régulièrement.

8.Inspirez par le nez et expirez par la bouche. 

Dans un effort normal, il est préférable d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche pour mieux réchauffer l’air.

Si l’effort est soutenu, respirez normalement.

9.Étirez-vous en fin de course

Étirez-vous et faites des mouvements musculaires pour éviter que la température de votre corps tombe d’un coup.

10.Foncez sous la douche

Sans attendre, allez sous la douche pour vous réchauffer.